S&P500: pourquoi est-il l'indice boursier de référence?


Temps de lecture : 5 minutes - Date: 5 mai 2020


SP500 ETF S&P500 ETF

Apple, Google, Microsoft, Amazon: les géants de Sillicon Valley font partie du S&P500.



Si vous vous intéressez à la bourse de près ou de loin vous avez immanquablement déjà entendu parler de l’indice « S&P500 » parfois abrégé en « SP500 » ou en anglais « SP500 index », bien qu’il soit moins populaire que l’indice CAC40 en francophonie.

Peut-être même avez-vous déjà envisagé d’investir dans cet indice.

Dans tous les cas, avez-vous une idée précise de ce qui se cache derrière ce nom un peu barbare S&P500?



Allez, on fait les présentations.

Le S&P500 est un indice boursier composé des 500 plus grandes capitalisations boursières cotées sur les bourses américaines (NYSE ou NASDAQ). En d’autres termes, l’indice réunit les 500 plus grandes sociétés américaines cotées en bourse.

L’indice a été créé le 4 mars 1957 par la compagnie Standard & Poor’s (d’où le « S&P ») et il a détrôné l’indice Dow Jones comme référence du marché américain pour la bonne et simple raison que le Dow Jones n’est composé que de 30 entreprises ainsi que pour sa façon innovante d’attribuer un poids aux différentes entreprises qui composent l’indice.

Alors que le Dow Jones accorde un poids en fonction des valeurs boursières des entreprises (prix de l’action), le S&P500 pondère les entreprises en fonction de leur capitalisation boursière (prix de l’action multiplié par le nombre d’actions en circulation).

Ainsi, les tailles des entreprises sont prises en compte dans la valorisation de l’indice.



Les petits noms du S&P500.

Vous êtes maintenant présentés.

Vous pouvez donc maintenant appeler l’indice par son petit nom, son code mnémonique ou encore son « ticker » en anglais.

Il en possède en fait 3 : ^GSPC, INX et SPX.

Ce ticker vous permet de connaitre le cours du S&P500 rapidement. Vous pouvez par exemple le visualiser sur le site tradingview.com.


Visualiser le cours du S&P500


Il est possible que vous rencontriez d’autres indices ou tickers faisant référence au S&P500. Ces indices ne représentent pas directement le SP500 mais sont des produits dérivés, tels que des futures, des options, ou encore des ETF.



La composition du SP500.

Comme son nom l’indique, le S&P500 est composé de 500 entreprises.

Du fait de la définition de l’indice, ces 500 entreprises ne restent pas toujours figées dans le temps, et sa composition varie donc d’année en année. En effet, la capitalisation boursière d’une entreprise varie dans le temps, soit parce que le prix de l’action augmente ou diminue, soit par ce que le nombre d’actions en circulation varie, ou pour les deux raisons combinées. Dès lors, une entreprise peut entrer dans les 500 plus grandes capitalisations boursières une année et en sortir l’année suivante.

Dans les années 70, les entreprises industrielles composaient l’indice à plus de 85%.

Entre-temps, les entreprises technologiques, financières ou relatives à la santé ont largement pris le dessus.

En 2020, les dix entreprises majeures composant l’indice sont les suivantes (source : Standard & Poor’s) :

Les données officielles relatives à l’indice peuvent être trouvées sur le site de Standard & Poor’s :

Visualiser les données officielles


Vous pouvez par exemple y consulter la composition du SP500 par secteur, une donnée particulièrement importante si vous voulez investir en accord avec vos valeurs et éviter certains secteurs ou certaines entreprises.


SP500 stocks composition

Composition du S&P500 par secteur (source: Standard & Poor's).



Les performances du S&P500.

Le rendement annuel moyen du SP500 depuis sa création avoisine les 10% et ce malgré les crises financières et corrections majeures.


S&P500 ETF performance
Performances historiques du SP500 (source: Yahoo Finance)

Sa plus forte baisse a eu lieu en 2008, lors de la crise des «subprimes» pendant laquelle l’indice a perdu 39% de sa valeur.

Un investissement de 100 000 euros dans le SP500 juste avant la crise de 2008 n’aurait pourtant pas été si dramatique que cela : le 13 juillet 2007, l’indice S&P500 valait 1552 euros (source: Yahoo Finance).

Aujourd’hui (le 5 mai 2020, en pleine crise du COVID-19) sa valeur est de 2842,74 euros (source: Yahoo Finance).

Malgré deux crises majeures, l’investissement aurait presque doublé et s’élèverait à 183 166 euros.


SP500 chart
Courbe de valeur du S&P500 (Source: Google).


Comment investir dans le S&P500?

La composition, les performances passées et le poids du S&P500 (plus de 80% de la capitalisation boursière américaine) en font l’indice boursier de référence et les professionnels de l’investissement tentent de battre ses performances annuelles avec un succès mitigé.

Il est donc naturellement devenu un investissement passif de référence pour les personnes ayant connaissance de son existence.

Mais comment acheter du S&P500 ?

La méthode la plus simple en 2020 est d’investir dans un produit dérivé qui suit fidèlement l’indice : un « ETF », appelé parfois « tracker » ou fonds indiciel en français.

Si vous ne savez pas encore ce qu’est un ETF, nous vous invitons à lire notre article à ce sujet :




Et en bonus, voici quelques ETF qui suivent le SP500:


Conclusion

Vous savez maintenant, dans les grandes lignes, pourquoi le S&P500 est l'indice boursier de référence.

Pour rappel:







Qu'avez-vous pensé de cet article?

Aimeriez-vous que l’on développe un sujet plus en profondeur? Avez-vous un autre commentaire ou une question?
Faites-nous en part:






Merci pour votre feedback :).