Quand le quantitative easing ou assouplissement quantitatif vient à la rescousse des marchés financiers.

Temps de lecture : 3 minutes - Date: 3 juin 2020


qu est ce que le quantitative easing


Si vous vous intéressez aux crises financières, en particulier la crise financière des subprimes de 2008 ou encore la crise du coronavirus de 2020, vous avez probablement déjà entendu parler du quantitative easing ou assouplissement quantitatif.

Mais qu'est-ce que le quantitative easing ?



Quantitative easing: définition.

Le quantitative easing (QE) est une politique monétaire exceptionnelle appliquée par les banques centrales lorsque les mesures conventionnelles (comme manipuler les taux d’intérêt) ne suffisent plus à relancer l’économie.

Le principe est le suivant: les banques centrales (par exemple la BCE en Europe, ou la FED aux USA) achètent des titres d’états à long terme (bons du trésor, obligation) ou des titres sur les marchés financiers (titres hypothécaires et autres) et financent ces achats par de la monnaie nouvellement créée.

Les banques centrales injectent ainsi de la monnaie dans l’économie, en particulier sur les marchés financiers, ce qui a pour effet de faire monter les prix des titres tels que des obligations d’état et ces titres deviennent donc moins intéressants pour les investisseurs privés car les obligations perdent de leur rendement.

Les investisseurs cherchent donc d’autres placements, plus rémunérateurs, comme les prêts aux entreprises ou le financement de porteurs de projets.

Cette politique permet donc d'accroître les liquidités des banques et d’encourager les prêts, les investissements et donc, in fine, la consommation.



Quand le QE a-t-il été utilisé ?

quantitative easing fed

19 mars 2020: annonce du Quantitative Easing par la FED.



Cette politique monétaire a vu le jour dans les années 1990 et a été appliquée pour la première fois par la banque du Japon en 2001 suite à une longue période de déflation.

Les États-unis et les Britanniques l’ont également utilisée en 2008, dans le contexte de la crise des subprimes.

Lors de la crise de la dette en 2015, les Européens ont également eu recours à cette politique pour éviter la déflation qui menaçait la zone euro.

Enfin, en mars 2020, lors de la pandémie du coronavirus, plusieurs banques centrales dont la BCE et la FED ont eu recours au quantitative easing, étant donné que les taux directeurs étaient déjà au plus bas, et que les mesures conventionnelles n’auraient pas suffi à rassurer les marchés.



Les risques liés au QE.

Comme son nom l’indique, le S&P500 est composé de 500 entreprises. Cette politique est quelque peu controversée pour diverses raisons:


Conclusion

Le Quantitative Easing (QE) est une politique monétaire exceptionnelle appliquée par les banques centrales qui injectent de la monnaie dans les marchés financiers afin de les relancer.

Elle a été utilisée à plusieurs reprises en temps de crise.

Cette méthode fait débat pour plusieurs raisons, en particulier pour le fait que seuls les plus riches en profiteraient.

De notre point de vue, c’est l’une des raisons pour lesquelles les marchés financiers sont en perpétuelle croissance sur le long terme et tout le monde devrait pouvoir en profiter en se formant à l’investissement à long terme avec internet.







Qu'avez-vous pensé de cet article?

Aimeriez-vous que l’on développe un sujet plus en profondeur? Avez-vous un autre commentaire ou une question?
Faites-nous en part:






Merci pour votre feedback :).