Un ETF (Exchange Traded Fund) c'est quoi?


Temps de lecture : 4 minutes.


qu'est-ce qu'un ETF

QQQ, TQQQ, SQQQ: trois ETF qui suivent le NASDAQ-100 de manière très différente.



Un ETF est un fonds (détention collective d’actifs financiers) côté en bourse et négocié de la même façon que les actions.

Les ETF ont un objectif : répliquer à la hausse ou à la baisse les performances d’un indice (exemple : CAC40) ou d’un actif (exemple : pétrole).

En d’autres termes, le gestionnaire émetteur de l’ETF constitue un panier d’actions, obligations ou autres valeurs mobilières (matières premières, devises, etc.) et ajuste ce panier au fil du temps de manière à répliquer les plus fidèlement possible les performances d’un indice « sous-jacent ».

Un exemple valant mieux qu’un long discours : un ETF répliquant simplement les performances du marché CAC40 (40 plus grandes capitalisations boursières françaises) représente donc un panier d’actions des entreprises du CAC40, réparti proportionnellement aux capitalisations boursières (poids de l’entreprise dans le marché) de ces entreprises.



Le grand avantage des ETF.

La grande différence d’un ETF avec un fonds de placement classique est qu’il ne requiert pas d’interventions d’analystes financiers et qu’il ne faut donc pas rémunérer ces analystes.

C’est un outil de gestion passive.

Les frais de gestion sont donc largement réduits par rapports à un fonds classique et s’élèvent à moins de 1% par an.


Une popularité croissante.

Les ETF sont simples à comprendre, simples à acheter et vendre pour tout un chacun et reproduisent les performances de secteurs entiers voire de marchés globaux. Ils représentent donc, par définition, un investissement très diversifié, ce qui est une règle d’or en gestion de portefeuille.

Ces qualités font qu’ils sont de plus en plus populaires : en 2019, aux États-Unis, le capital investi en ETF a même dépassé le capital investi en fonds actifs et s’élevait à plus de 4 270 milliards de dollars.


Les ETF à effet de levier et les ETF inverses.

Les ETF classiques répliquent un marché sous-jacent tel que CAC40 ou le S&P500 à l’identique.

Il existe néanmoins d’autres types d’ETF : les ETF à effet de levier et les ETF inverses.

Les ETF à effet de levier reproduise la performance d’un sous-jacent et la multiplie par deux ou par trois. Il s’avère donc être de bons outils d’investissement en cas de marché haussier (« bull market »).

Les ETF inverses quant à eux reproduisent la performance inverse du sous-jacent. Ainsi, comme le montre l’image ci-dessus, l’ETF inverse SQQQ a gagné de la valeur lors de l’importante correction subie par le NASDAQ-100 (et tous les autres marchés) due au coronavirus COVID-19. Ces ETF sont donc intéressants en période de récession (« bear market »).

Les ETF à effet de levier et les ETF inverses sont néanmoins des outils d’investissement beaucoup plus risqués que les ETF « simples ».

En effet, il y a une règle universelle en finance : plus les gains potentiels sont élevés, plus le risque est grand.

Nous recommandons donc au lecteur d’acquérir de l’expérience avec les ETF classique et une bonne compréhension des marchés financiers avant de s’aventurer à acheter de tels ETF.


Il y en a pour tous les goûts.

Les ETF suivent des marchés et actifs financiers en tout genre :

Il est donc possible d’investir dans des ETF en accord avec vos convictions personnelles et votre déontologie. Il existe par exemple des ETF répliquant le secteur des énergies renouvelables ou des ETF répliquant des indices composés d’entreprises respectant les principes de la finance islamique.


La performance des ETF.

Comme nous l’avons vu, la performance d’un ETF est étroitement liée à son sous-jacent.

En investissant à long terme dans un ETF suivant un marché global tel que le S&P500 (500 plus grandes entreprises américaines), qui performe à 10% par an en moyenne depuis 50 ans, vous vous assurez de profiter des performances de ce marché.

Sachant que bon nombre d’investisseurs professionnels peinent à faire mieux que ces marchés globaux, il n’est pas étonnant que ces ETF rencontre un succès fulgurant auprès des investisseurs particuliers.





Conclusion

Vous savez maintenant, dans les grandes lignes, ce qu’est un ETF.

Pour rappel:


Vous pourrez donc maintenant faire un peu le malin à votre prochaine réunion de famille 😊









Qu'avez-vous pensé de cet article?

Aimeriez-vous que l’on développe un sujet plus en profondeur? Avez-vous un autre commentaire ou une question?
Faites-nous en part:






Merci pour votre feedback :).