Reprenez le contrôle de vos finances en 5 étapes.


Temps de lecture : 6 minutes.


faire un budget pour ses finances personnelles

D’après une enquête menée par la banque mobile N26 nous serions 80% à nous inquiéter de notre argent. Pour une grande majorité des gens, ce stress serait même quotidien.

Qui n’a jamais eu la crainte de ne pas pouvoir payer son loyer ou sa facture d’eau à la fin du mois ? Outre les dépenses quotidiennes, un autre sujet inquiète particulièrement les Européens : la capacité à épargner pour sa pension.

Ce stress, s’il est présent à long terme, peut avoir des conséquences importantes sur la santé psychologique et physique : de la saute d’humeur aux maladies graves, en passant par l’eczéma.

Il est néanmoins possible de se débarrasser de ce stress, se libérer l’esprit et ainsi de pouvoir profiter de la vie un maximum.

La majorité de notre temps ne devrait pas être consacrée à penser à l’argent, mais bien à profiter du moment présent, faire ce qu’on aime, avec les gens qu’on aime.

Pour ce faire, la première étape est de reprendre le contrôle de ses finances et de mettre en place des solutions permettant de faire fructifier l’argent qu’on gagne, quel que soit le montant de nos revenus.



Étape 1: le diagnostic.

La première étape consiste à avoir une image précise de la situation actuelle, a priori problématique puisque source de stress.

Passez en revue les transactions de votre compte en banque sur les 6 derniers mois (au moins 3 mois, idéalement 1 an) et classez vos sorties d’argent dans différentes catégories en les ramenant en dépenses mensuelles.

Les catégories de sorties d’argent peuvent être, par exemple :

Listez également vos revenus en les ramenant en revenus mensuels :

Comparez vos revenus et vos dépenses et faites l’un des trois constats qui s’impose à vous :

  1. Vos revenus sont égaux à vos dépenses.
    C’est un bon début. L’étape suivante est de parvenir à ce que vos revenus soient supérieurs à vos dépenses.

  2. Vos revenus sont inférieurs à vos dépenses.
    Il faut remédier le plus rapidement possible à la situation. Lisez la suite pour des pistes de solutions.

  3. Vos revenus sont supérieurs à vos dépenses.
    Vous êtes déjà en bonne posture pour acquérir une liberté financière un jour. Peut-être pouvez-vous encore améliorer la situation.
    L’important pour vous est maintenant de savoir quoi faire avec votre surplus de revenu.


Étape 2: réduisez vos sorties d’argent en suivant le schéma 50-30-20.

Classez vos sorties d’argent dans 3 catégories :

Supprimez les dépenses superflues comme les amendes routières (respectez le code de la route) ou cet abonnement récurrent à Amazon Prime que vous n’utilisez peut-être jamais.

Planifier de réduire vos sorties d’argent dans les deux autres catégories de manière à ce que :

Les 20% restants de vos revenus devraient être consacrés à investir dans votre liberté financière future.

Un salaire moyen devrait vous permettre de faire ces ajustements. Si ce n’est pas le cas, rapportez-vous au point suivant.


Étape 3: diversifiez vos sources de revenus.

L’idéal est de gagner votre vie avec quelque chose qui passionne, afin que cela ne soit plus considéré comme une corvée.

Malheureusement ce n’est pas toujours possible d’y arriver du premier coup, et pour y arriver cela demande parfois de l’essai-erreur et donc une réserve financière de survie. D’où l’intérêt de reprendre contrôle de vos finances. On doit parfois, dans un premier temps, accepter un emploi « par défaut ».

À côté de cela, pourquoi ne pas utiliser votre passion pour gagner un revenu complémentaire ?

Que vous soyez intellectuel, manuel, ou artiste, il y a 1000 façons de rentabiliser votre passion.

4 exemples :

L’investissement dans l’immobilier peut également vous apporter un revenu complémentaire comme nous le verrons ci-après.


Étape 4: constituez-vous une réserve financière de survie.

Si vous avez suivi les étapes précédentes, vous devriez avoir libéré au moins 20% de vos revenus mensuels.

Les premiers mois, utilisez ces 20% de revenus libres pour vous constituer une réserve financière de survie. Le montant de cette réserve de survie devrait vous permettre de vivre au moins 3 mois sans salaire, en cas de gros pépin.


Étape 5: investissez 20% de vos revenus dans votre liberté financière.

Une fois votre réserve de survie constituée, investissez les 20% libres de vos revenus dans votre liberté financière.

Pour ce faire, nous préconisons deux méthodes:




Conclusion

Vous avez donc maintenant les cartes en main pour reprendre le contrôle de vos finances. Devenez acteur et non esclave de celles-ci.

Pour rappel:






Qu'avez-vous pensé de cet article?

Aimeriez-vous que l’on développe un sujet plus en profondeur? Avez-vous un autre commentaire ou une question?

Faites-nous en part:







Merci pour votre feedback :).